Helping Hands

Le Copain

REDOG

Projets d’Assistance

Helping Hands – Le Copain – REDOG

Les Projets d’Assistance mettent en évidence la quintessence de la relation Homme-Animal. Ils mettent en évidence que l’Homme peut vivre et travailler avec des animaux et que cette relation leur est mutuellement bénéfique. Au-delà de leur rôle de compagnon, les animaux sont également une aide active et une assistance aux humains dans des situations diverses, jusqu’à devenir un ami pour le patient,  tout autant qu’une aide et un assistant.

Pour des personnes socialement isolées ou souffrant d’un handicap, la valeur curative d’une relation à un animal peut contribuer de manière significative à améliorer l’état de santé et le bien-être général d’un patient. Des Projets d’Assistance peuvent être conjugués ou s’ajouter à des soins hospitaliers et peuvent offrir à un patient des moyens alternatifs de rétablissement ou de guérison, et ainsi améliorer son bien-être psychique et physiologique.

Les animaux sont spécialement dressés pour assister le patient et se comporter comme un compagnon de vie, lui redonnant indépendance, amitié, dignité et espoir.

Les Projets d’Assistance révèlent la relation symbiotique de la thérapie animale, l’animal aidant l’homme à interagir et à vivre une vie plus valorisante.

Ce lien démontre la relation dynamique entre les hommes et les animaux ; les animaux dépendent de l’homme pour se nourrir, prendre soin d’eux et leur donner un foyer, en échange de leur affection et de leur fidélité. Cette relation peut avoir un impact psychologique majeur sur l’individu et être d’autant plus soutenue si celui-ci souffre d’un handicap, car l’animal peut améliorer sa qualité de vie de manière significative. Leur relation peut se transformer en véritable partenariat, dans lequel chacun dépend de l’autre.

La thérapie par l’animal peut aussi aider des personnes atteintes de schizophrénie à se sentir plus motivées et à améliorer la qualité de leur quotidien. C’est notamment le cas pour les enfants atteints d’autisme ou d’un déficit de l’attention, qui ont des difficultés pour communiquer avec autrui, et qui peuvent bénéficier du réconfort et de l’amitié d’un animal. Il s’agit ici de l’un des nombreux exemples illustrant le lien entre l’homme et l’animal.

L’odorat accru des chiens permet également aux secouristes, grâce à leurs chiens entraînés,  de localiser des victimes au milieu de décombres, suite à des évènements catastrophiques tels que des tremblements de terre, avalanches, glissements de terrain, etc.

Les Projets d’Assistance nous aident à en savoir plus et à mieux comprendre la relation Homme-Animal, afin de prendre conscience et d’améliorer la qualité de vie de personnes qui pourraient potentiellement bénéficier d’un animal d’assistance.